Sponsored Links.

Copie de Sponsored Links

Sponsored Links


Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates
Poème du cinquantenaire de l’indépendance de la R.D. du Congo :Patrice Emery Lumumba, notre Aufklärer (1) PDF Imprimer E-mail
Écrit par Dr TEDANGA Ipota Bembela   
Dimanche, 23 Janvier 2011 00:00

« Et je me demandais en vain ce que les Nègres avaient pu faire

                     au diable et au béké pour être ainsi opprimés par l’un et l’autre »

J. Zobel, La Rue Case-Nègres, Présence Africaine, 1974.

Dans ce pays immense et beau à souhait qu’éclaire le soleil qui brille de tous ses mille feux

Le Destin est venu à toi sous la forme d’une carrière météorique  et tellement haletante

Onalowa (2), Stanleyville, Léopoldville, Lodi (3), Bolombo(4), Thysville, Elisabethville

Poète aux paroles de braise lancées dans le ciel opaque de l’oppression et du mépris sournois

Le sceau de la Maât (5) sur la langue, tu refuses  d’endosser la bure de tous ces culs bénits

Tu te dresses contre ce monde inhibiteur de créativité historique de la noire humanité

Ta voix puissante égrène les souffrances infligées à l’Afrique noire à travers les siècles

Comme ce jour-là à Léo la Capitale  et dans un torrent d’émoi patriotique galopant si vite 

Quand ta syntaxe et ton élocution qui se gaussent de l’orthoépie et de l’orthophonie allogènes

Psalmodient avec audace un tableau saisissant de toutes nos souffrances sous l’occupation

«Traite », déportation massive, exploitation, colonisation, aliénation, razzias, apartheid

Ethnocidation des sociétés globales, génocides non reconnus, oppression rationnelle

Culture et religion ignorées ou persécutées, négation anthropologique et ontologique

 

Durant tant de jours, ton combat prend un chemin escarpé à flanc de montagne

Ton combat pour une émancipation immédiate et non maquillée en opération cosmétique

 Ta lutte pour la dignité, la liberté et l’identité propre du grand Congo de tes Ancêtres

La force qui émane de toute ta personne, ta prescience et tes paroles meublent nos âmes

Merveille que tu es, merveille que l’héritage légué au Congo, à la Nigritie et au Monde

Moscou, Pékin, Haïti, Ghana, Soweto, Santiago de Cuba, Harlem, Conakry, Ile de Gorée

 

Déconcerté devant la sémantique de ton discours et devant la vivacité de tes réparties

L’ennemi gonflé comme une grenouille vaniteuse soudoie ses laquais compradores

Alors te voici en butte à une démonisation ou à une satanisation médiatique et planétaire

Le nationaliste défenseur des intérêts du peuple est décrété communiste par l’ennemi

Ton activisme pour l’émancipation est assimilé à une activité antireligieuse et athée

Vendu par les tiens auxquels, comme le Romain César, tu dis : Ata bino bandeko ba ngai (6) !  

 Te revoici, dès potron-minet, condamné à une irrémédiable et cruelle mort, à une funeste fin

Sacrifié en pleine force de l’âge sur l’autel des intérêts géostratégiques néocoloniaux

Dont tu as démonté allègrement les concussions et les multiples et abjectes avanies

UMHK (7), alors séditieux holding minier et fief de la si sinistre Cinquième Colonne

Ainsi ton élégante silhouette dissoute dans un fût d’acide sulfurique vient à quitter ce monde

Vers l’empyrée des héros de la Nigritie et du monde près de l’Incogniscible Onyashongo (8)

Nkrumah, le Che, Nasser, Mao, Sékou Touré, Kabila père, Malcolm X, Th. Sankara, Cabral

 

Onalengo (9), mon Ami Unique, tu es à tout jamais l’œil et le bras de tout un  peuple

Tes paroles continueront de couler en nous comme l’intarissable flot énergisant de Maât

Elles tissent l’herméneutique de la condition politique, économique du Congo et de l’Afrique

Tu as donné un limon à la psyché et à l’inconscient collectif des Congolais et des Africains

Ton nom s’auréole à présent d’un prestige inégalé, magique, indéboulonnable et universel  

Ton assassinat politique reçoit, dans la postérité, une interprétation religieuse inattendue 

Patrice Emery Lumumba est attendu encore par tous ses partisans comme un Messie noir

 

Mais vois  comment aujourd’hui ton Congo est pillé et truandé, radié et désarticulé, ruiné 

Congo territoire abandonné aux instincts et à l’appétit gourmand des prédateurs de tout poil

Coltan du Kivu, diamant du Kasai, or de Kilo Moto, métaux du Katanga, pétrole de Moanda

Pour libérer le Congo, nous nous ressourçons tous sous ton ombrelle épistémologique

Aimer le Congo et l’Afrique jusqu’au sacrifice de soi-même est une leçon pour nous tous

Vive le Congo de nos Ancêtres à jamais uni ! Vive l’Aufklärer Patrice Emery Lumumba !

 

 

Notes

(1)   Mot d’origine allemande utilisé ici dans le sens de « Guide, éclaireur »

(2)   Localité de naissance de P.E. Lumumba où est érigé un mini-monument à la gloire du héros.

(3)   Localité du territoire de Mweka où fut arrêté Lumumba par le Colonel Mpongo.

(4)   Localité du territoire de Dekese dont P.E. Lumumba a foulé le sol avant de retraverser le Sankuru vers Lodi où son épouse et ses enfants étaient aux mains du Colonel Mpongo.

(5)   Maât est la divinité de la vérité, la justice et la rectitude dans la religion et la culture de l’Egypte négro-antique. Selon la thèse dite de l’antériorité, l’Egypte antique et nègre a bénéficié des pratiques civilisationnelles du sud.

(6)   Le lingala « Ata bino bandeko ba ngai ! » se traduit par « Même vous, mes frères ! »

(7)   Union Minière du Haut Katanga.

(8)   Un des noms attribués à Dieu en ↄtεtεla, langue maternelle de P.E. Lumumba

L’ↄtεtεla « Onalengo » se traduit approximativement par « Mon frère ; Fils du pays ».

LAST_UPDATED2